Loi Avenir professionnel : « L’État ne peut pas jouer seul » (François Bonneau, président de la Région Centre-Val de Loire)

Article réservé à nos abonnés.

Rédigé par . Publié le 13 septembre 2018. Mis à jour le 11 mars 2019.

En marge de la rénovation d'un centre de formation d'apprentis (CFA) à Orléans, le président de la Région Centre-Val de Loire, François Bonneau, a communiqué un courrier adressé le jour même à la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, dans lequel il lui demande «~d'affirmer le rôle de la Région et des acteurs locaux~» dans les décrets d'application de la loi relative à la liberté de choisir son avenir professionnel promulguée le 5 septembre 2018. «~Les attentes des Régions n'ont pas été prises en compte~», a rappelé celui qui est également le président délégué de Régions de France~: «~La loi a…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également