Projet de loi avenir professionnel:« On ne fait pas une réforme d’habillage » (Sylvain Maillard, porte-parole LREM)

Alors que débute l’examen en séance publique du projet de loi pour «~la liberté de choisir son avenir professionnel~» à l’Assemblée nationale ce lundi 11 juin, Sylvain Maillard, porte-parole du groupe LREM, revient, dans un entretien accordé au Quotidien de la formation, sur le travail réalisé en commission des affaires sociales et sur les positions de son groupe.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 11 juin 2018.

Le Quotidien de la formation - Comment abordez-vous les prochaines séances à l'Assemblée nationale? Sylvain Maillard - L'architecture ne changera pas. Nous avons fait passer les gros amendements en commission. Ils étaient nécessaires et répondaient à une exigence de simplification. Si nous n'avions pas resserré le calendrier du regroupement des Opca, nous risquions de retarder la mise en œuvre de la réforme. La préparation de l'examen en commission a été exigeante et le travail constructif. Nous avons pu avancer et améliorer les dispositifs. C'est le cas d'un amendement LR sur la possibilité pour un apprenti de s'adresser à un médecin…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor