Pour la CFTC, le Gouvernement doit préciser ses intentions

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 09 mars 2018.

La CFTC a prévenu, elle veillera à ce que le projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel « respecte l’esprit des accords nationaux interprofessionnels » conclus par les partenaires sociaux (voir notre article). Sur certains points, les annonces gouvernementales du 5 mars ouvrent la voie à beaucoup d'incertitudes. Exemple avec le nouveau conseil en évolution professionnelle. Parce que l'accompagnement est au cœur du projet de réforme de la formation professionnelle, de l'apprentissage et de l'assurance chômage, la question du conseil en évolution professionnelle est centrale. Dans leur accord national interprofessionnel (ANI) du 22 février, les partenaires sociaux…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor