Le Synofdes vigilant sur l’accès à la formation par les demandeurs d’emploi

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 14 mars 2018.

«~Espérance et vigilance~»~: le Syndicat national des organismes de formation de l’économie sociale (Synofdes) exprime un avis mitigé après les annonces faites par la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, le 5 mars. Le projet de réforme de la formation comporte plusieurs avancées – telles que le renforcement des droits à l’accompagnement et à la formation des actifs - mais aussi des risques, selon l’organisation professionnelle. Renforcer le conseil en évolution professionnelle (CEP) et l’ouvrir à d’autres opérateurs peut contribuer à accroître la visibilité de cette prestation, indique le Synofdes. Mais ce qui prime aux yeux de l’organisation professionnelle c’est que…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor