UHFP Entreprise – Pour un système plus réactif reconnaissant les besoins des entreprises

La future réforme réussira-t-elle à construire un système de formation professionnelle logique et compréhensible par tous ? Les participants à la table ronde conclusive de la 1ère Université d’hiver de la formation professionnelle Entreprise ont balayé les principaux sujets de négociation vendredi 2 février à Biarritz.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 06 février 2018.

Première préoccupation des entreprises voulant avoir accès aux fonds mutualisés~: l’action de formation. «~Aujourd’hui nous avons des métiers innovants, et donc des besoins de formations innovantes et rapides~», a indiqué Françoise Lannezval, responsable ingénierie financière et veille réglementaire de Suez Groupe. Alors que de son côté Sophie Florimont, responsable réglementation et financement de la formation chez Veolia désire pouvoir prendre en compte tous les «~actes formatifs et situations d’apprentissage~» dont bénéficient effectivement les salariés «~sans s’enfermer dans le principe de la preuve et du formalisme~». Car, s’accordent à dire les responsables de formation représentés par Sylvain Humeau, président du Garf,…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également