18 associations sélectionnées pour leur dispositif d’aide à l’intégration professionnelle des réfugiés

Muriel Pénicaud, ministre du Travail, a rencontré le 28 janvier les 18 lauréats de l’appel à projet sur l’insertion professionnelle des réfugiés, financé par le Pic [[Plan d’investissement dans les compétences]] et doté de 16 millions d’euros. Il permettra de former 6~000 réfugiés.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 29 janvier 2019.

«~Pour faciliter l'insertion de 300~000 réfugiés, nous avons voulu un appel à projet qui donne carte blanche au tissu associatif, qui permette d'expérimenter grâce à un conventionnement sur trois ans, et qui impose d'agir à plusieurs~», explique la ministre. Les projets devaient avoir une ambition d'expérimentation ou de changement d'échelle, et une démarche partenariale, renforçant les coopérations existantes, avec une dimension territoriale. Ils devaient proposer des actions d'évaluation des compétences, de formation, des parcours vers l'emploi. «~18 projets ont été sélectionnés sur 50 déposés, 12 régions sont couvertes, mais il y aura d'autres vagues de financements, assure la Muriel Pénicaud,…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform