La Région Auvergne-Rhône-Alpes n’exclut pas de rejoindre le plan d’investissement dans les compétences en 2020

La Région Auvergne-Rhône-Alpes a voté son budget primitif 2019 les 19 et 20 décembre dernier. Faute d’accord avec l’État, le document n’intègre pas le plan régional d’investissement dans les compétences. Mais dans un courrier adressé mi-décembre à la ministre du Travail, Laurent Wauquiez n’exclut pas « l’hypothèse de la signature d’une convention triennale 2020-2022 ».

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 04 janvier 2019.

Après un échange sur le contrat pluriannuel régional relatif au plan d'investissement dans les compétences (Pic) (lire notre article) avec l'État, le président du conseil régional Laurent Wauquiez n'a pas été convaincu. Comme il l'indique dans un courrier adressé mi-décembre à la ministre du Travail Muriel Pénicaud, la Région ne signera pas de convention pluriannuelle en 2019. Il avait reproché au Plan 500~000 [[Le plan 500~000 formations supplémentaires lancé le 18 janvier 2016 visait la formation en urgence de personnes très éloignées de l'emploi]] du président Hollande d'être insuffisamment connecté à l'emploi. Le blocage est dû cette fois davantage à…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters