En Haut-de-France, les villes de Saint-Quentin et Beauvais expérimentent des passerelles intersectorielles entre la métallurgie et l’alimentaire

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 16 janvier 2019.

Bâtir des passerelles métiers intersectorielles dans l'industrie pour favoriser la polyvalence et la polycompétence des salariés et répondre aux difficultés de recrutement des entreprises, tel est l'objet de l'expérimentation que conduisent les branches de l'alimentaire et de la métallurgie dans les Hauts-de-France. Le premier comité de suivi du 14 janvier a permis à Jean-Marie Marx, Haut-commissaire aux compétences et à l'inclusion par l'emploi et à Xavier Bertrand président du Conseil régional dans les Hauts-de-France d'apprécier les premiers résultats de cette expérimentation appelée à se déployer, avec le soutien financier du Plan d'investissement dans les compétences (Pic). Formations communes Technicien de…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform