Paul Jeanneteau, vice-président du Conseil régional, président de la commission Entreprise, développement international, tourisme, innovation, enseignement supérieur et recherche.

Une école des entrepreneurs en Pays de la Loire

Quinze entreprises à fort potentiel de croissance ont été sélectionnées pour intégrer la première promotion de «~Pays de la Loire accélérateur~», un parcours de formation pour leurs dirigeants devant les aider à franchir une nouvelle étape de leur croissance. C’est la première Région à s’engager dans ce dispositif, initié par BPI France.

Rédigé par . Publié le 20 septembre 2017. Mis à jour le 11 mars 2019.

Mardi 19 septembre 2017 : c’est la rentrée pour quinze dirigeants d’entreprises ligériennes triées sur le volet. Ils plancheront sur le thème du leadership lors de cette première journée de formation. « La sélectivité des entreprises éligibles a été très forte, précise Paul Jeanneteau, vice-président du Conseil régional, président de la commission Entreprise, développement international, tourisme, innovation, enseignement supérieur et recherche. Elle a porté sur des critères de solvabilité, de rentabilité, de dynamique et de volonté de croissance. L’un des éléments les plus discriminants a cependant été la personnalité et la motivation du dirigeant. »

Les quinze entreprises indépendantes ont un chiffre d’affaires minimum de 5 millions d’euros et ne sont pas déjà aidées par un dispositif existant. Elles entrent dans un parcours de vingt-quatre mois, alternant ateliers de formation en groupe et accompagnements individualisés de coachs et de conseils en entreprise.

800 000 euros

Conférences, tables rondes, ateliers « boîtes à outils » et moments de networking [ 1 ]Réseautage d’affaires. seront réalisés notamment en partenariat avec Audencia, l’école supérieure de commerce nantaise. Dès les premiers mois, un diagnostic à 360° de chaque entreprise sera réalisé, pour évaluer son positionnement sur une dizaine d’items, de la stratégie à l’organisation RH, en passant par l’international, la croissance externe, le développement commercial ou la transformation digitale. Le programme, dont le coût est évalué à 800 000 euros par promotion, est financé à 25 % par BPI France et à 50 % par la Région, le reste étant à la charge des entreprises.

Chiffre d’affaires en hausse

C’est une première régionale pour BPI France, qui s’appuie cependant sur une expérience d’accélérateur déjà engagée en 2015 au niveau national : soixante entreprises sont déjà passées par ce programme, avec des résultats probants. Les entreprises engagées ont, à l’issue du parcours, vu leur chiffre d’affaires progresser de 22 % en deux ans, et 85 % se sont développées à l’export. « Les PME ne parviennent pas à grandir aussi vite en France que chez nos voisins européens, constate Bruno Retailleau, président du Conseil régional. Nous constatons qu’elles ont souvent un parcours de croissance contrarié, qui les empêche de dépasser les plus de 49 salariés. » Le coup d’accélérateur proposé par la Région devrait, espère-t-il, « leur permettre de grossir, en aidant les chefs d’entreprise à rompre leur isolement et à identifier et dépasser les freins à leur développement ».

Notes   [ + ]

1. Réseautage d’affaires.

Centre Inffo vous conseille également