Les partenaires sociaux signent à l’unanimité l’accord constitutif de l’Opco des entreprises de proximité

La Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) et l’Union des entreprises de proximité (U2P) ont signé l’accord constitutif de l’Opco des entreprises de proximité, avec les cinq organisations syndicales représentatives.

Par - Le 07 mars 2019.

L’U2P a annoncé mercredi 6 mars que la dernière séance de négociation avait abouti à la signature unanime par l’U2P et la CPME côté employeurs, et la CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, CGT-FO, côté salariés, de l’accord créant l’Opco des entreprises de proximité. Cette dernière manche s’est déroulée le 27 février dernier.

Au lendemain des dépôts des projets d’Opco fin janvier, le ministère du Travail avait demandé aux branches réunies au sein de l’Opco Pepps, construit autour d’Actalians, selon le projet de l’U2P (voir notre article) et de celles réunies autour d’Agefos PME de s’entendre (voir notre article). C’est chose faite.

Gouvernance paritaire

La gouvernance de l’Opco sera paritaire avec un conseil d’administration composé de 60 membres, 30 employeurs (15 U2P et 15 CPME) et 30 représentants des syndicats de salariés, précise le communiqué de presse. Alain Griset, président de l’Union des entreprises de proximité, regrette que la composition du conseil d’administration « reflète insuffisamment le poids réel des entreprises du champ de l’Opco représentées par l’U2P,et que le secteur de l’artisanat du bâtiment ait été exclu ». Il se satisfait toutefois « que les entreprises de proximité vont pour la première fois avoir un opérateur dédié qui prendra en compte leurs spécificités liées en particulier à la taille de l’entreprise ».

Le premier conseil d’administration se tiendra vendredi 8 mars.

Centre Inffo vous conseille également