Plans de réduction des tensions de recrutement

Par - Le 01 avril 2022.

Le plan « de réduction des tensions de recrutement », présenté le 27 septembre 2021 par le Premier ministre, Jean Castex, a pour ambition de former les salariés et les demandeurs d’emploi pour répondre aux besoins immédiats des entreprises, de faciliter les transitions professionnelles et d’orienter les salariés et les demandeurs d’emploi vers les métiers porteurs.

Il est doté de 1,4 milliard d’euros qui sont affectés à la formation en 2021-2022, dont 560 millions d’euros supplémentaires fléchés dans le cadre du plan d’investissement dans les compétences (PIC) pour former 1,4 million de demandeurs d’emploi en 2022. Cet axe doit être déployé avec les Régions dans le cadre des pactes régionaux d’investissement dans les compétences (PRIC) et avec Pôle emploi.

Ainsi, les Pactes régionaux d’investissement dans les compétences sont actuellement amplifiés pour répondre aux besoins de recrutement dans les métiers en tension (tensions structurelles ou tensions nouvelles liées à la crise de la Covid-19), par des formations ciblées, notamment en situation de travail.

Les formations sont définies en fonction des besoins de chaque Région. Il est prévu que des formations de réentrainement intégrant des périodes en entreprise dans les métiers en très forte tension, des formations construites sur mesure avec les entreprises pour répondre à leurs difficultés de recrutement liées à un déficit de compétences sur le territoire et des formations en situation de travail pourront être prises en charge.  5 000 actions de formation ciblées sur une trentaine de métiers de la construction et de l’industrie seront aussi financées.

Pour ce faire, les Régions concluent avec l’Etat, des avenants « Plan de réduction des tensions de recrutement « à leur PRIC. La Bourgogne-Franche-Comté est la première région à avoir signé le 10 mars 2022 avec le ministère du Travail, l’avenant au pacte régional d’investissement dans les compétences pour le déploiement du plan de réduction des tensions de recrutement.

Retrouvez dans le tableau ci dessous,  l’ensemble des délibérations des Conseils régionaux et les avenants signés relatifs à la déclinaison de ce plan.

Et aussi :

Ce plan de réduction des tensions de recrutement du gouvernement en sus des 640 millions d’euros affectés au PIC /PRIC pour la formation des demandeurs d’emploi, mobilise également 240 millions d’euros pour accompagner les demandeurs d’emploi de longue durée et pour répondre aux besoins des entreprises par des aides à l’embauche et 600 millions d’euros pour aider les PME de moins de 300 salariés à former 350 000 personnes supplémentaires. Au total, ce plan est doté de 1,4 milliard d’euros.

 

Avenants pour le déploiement régional du plan de réduction des tensions de recrutement – Mars 2022

Régions Délibérations des Régions Avenant pour le plan de réduction des tensions de recrutement
Auvergne-Rhône-Alpes
Bourgogne-Franche-Comté Avenant n° 2 au PRIC

Délibération de l’assemblée plénière du 26 janvier 2022

1er avenant au PRIC pour le déploiement du plan réduction des tensions du 10 mars 2022
Bretagne
Centre-Val de Loire Avenant n° 2 au PRIC

Délibération de l’assemblée plénière des 24- 25 février 2022

Corse
Grand Est Avenant n° 2 au PRIC

Délibération de l’assemblée plénière du 18 mars 2022

Guadeloupe
Guyane
Hauts de France
Ile-de-France Avenant n°2 au PRIC

Délibération du 16 février 2022

La Réunion Avenant n° 1 au PRIC

Délibération de la commission permanente du 25 février 2022

1er avenant au Pacte réunionnais d’investissement dans les compétences du 16 mars 2022
Martinique
Nouvelle Aquitaine Avenant n° 2 du PRIC « Réduction des tensions de recrutement : adaptation du Pacte régional d’investissement dans les compétences 2019-2022 »

Délibération du conseil régional du 7 février 2022

Mayotte
Normandie Avenant n° 2 du PRIC

Délibération de la commission permanente du 24 janvier 2022

Occitanie Avenant au PRIC 2022

Délibération de la commission permanente du 18 février 2022

Pays de la Loire
Provence- Alpes-Côte d’Azur Accord entre l’État et la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur en vue de la mobilisation dans le cadre du Plan de réduction des tensions de recrutement

Délibération du conseil régional du 25 février 2022

 

Pour en savoir plus :

  • Nos actualités sur les avenants au PRIC et le plan de réduction des tensions de recrutement

https://www.centre-inffo.fr/regions

  • Retrouvez l’ensemble des documents sur les avenants relatifs au plans régionaux de réduction des tensions dans la base de données « Formation et apprentissage en régions »

http://far.regions-et-formation.fr/

 

 

 

Centre Inffo vous conseille également

Digiforma