Accueil > Qui sommes-nous ? > La formation professionnelle continue en France

La formation professionnelle continue en France

En France, la formation professionnelle continue (FPC) se caractérise par une construction originale laissant une place importante à la négociation collective, et comportant des modalités d’accès à la formation variant en fonction du statut des individus. Ce critère s’est atténué avec la mise en place, en 2015, du compte personnel de formation. Ce dispositif d’accès à la formation est en effet lié non pas au statut mais à la personne.

Mise en place dans sa forme actuelle au début des années soixante-dix et largement réformée depuis, la FPC mobilise l’État, les Conseils régionaux ainsi que les entreprises, les organismes de formation publics et privés, les organisations professionnelles, syndicales et familiales.

Les dispositions relatives à la FPC sont le résultat d’initiatives des partenaires sociaux dans des accords collectifs et de l’État dans des lois et des décrets. En fonction de leur statut et des problèmes spécifiques de formation que peuvent rencontrer les individus, les partenaires sociaux, l’État et, depuis 1999, les Conseils régionaux, ont créé et mis en place différents dispositifs : les formations en alternance, le congé individuel de formation et les contrats et périodes de professionnalisation.

Le 1er janvier 2015 un nouveau dispositif est entré en application : le compte personnel de formation (CPF). La formation professionnelle continue et l’apprentissage constituent un secteur économique important qui représentait 1,52 % du produit intérieur brut français en 2012.

PDF - 1.5 Mo

Découvrez le système de formation continue en France dans ce dossier complet.

Centre Inffo vous propose des versions anglaise et espagnole de cette brochure de présentation, sur son site Europe & formation.

Mis en ligne le 26 novembre 2015

Portfolio

Publicité
Cegos
SGS