Bilan du confinement et enjeux de la reprise pour les Missions locales

Pendant le confinement, les Missions locales ont tout fait pour garder le contact avec les jeunes qu’elles accompagnaient, mais doivent maintenant relancer les dispositifs gelés et les accueils physiques.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 14 mai 2020.

A l'heure où les Missions locales engagent leur déconfinement, quel bilan peuvent-elles tirer du confinement? Selon Jean-Patrick Gille, président de l'UNML (Union nationale des Missions locales), les conseillers ont gardé le contact par téléphone et via les réseaux sociaux et ont poursuivi leur accompagnement à distance: "Il y a eu en moyenne 400 000 contacts par semaine, pour 600 000 accompagnements. On s'est d'abord concentré sur les jeunes en urgence sociale, et on a pu dématérialiser presque toutes les procédures." La Mission locale de Salon-de-Provence a multiplié les contenus, vidéos et tutoriels sur les réseaux sociaux pour garder ce lien…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également