shutterstock_183797048.jpg

6èmes Assises nationales du réseau APP : “Le temps des praticiens”

Par - Le 22 juin 2015.

Deuxième partie de la célébration des 30 ans des Ateliers de pédagogie personnalisée : les 6èmes Assises nationales du réseau APP qui se sont ouvertes le 18 juin à Montpellier marquent le “temps des praticiens”, après un premier temps consacré aux apprenants (lire).

L’occasion pour les acteurs du réseau de se retrouver pour faire le point sur les nouveaux dispositifs et outils pensés par l’Association nationale pour la promotion du label APP. “Dans le contexte de la réforme en profondeur du système de la formation professionnelle, les APP innovent et inventent pour maintenir cette dimension qualité et ces engagements auprès de l’apprenant tout en répondant aux nouvelles exigences règlementaires”, expose Marie Boucon, présidente de l’APapp.

Le “Dipe socle”

Les acteurs en présence n’ont pas caché leurs inquiétudes face à la complexité des nouveaux dispositifs. Néanmoins, l’APapp se veut rassurante en présentant l’un des nouveaux dispositifs afin de faciliter son appropriation par les organismes de formation labellisés APP, en l’occurrence le “dispositif individualisé de positionnement et d’évaluation du socle commun de connaissances et de compétences professionnelles”, ou “Dipe socle”. En effet, le réseau s’est positionné auprès du Copanef pour être prestataire en charge de l’évaluation et de la certification de la formation au socle.

Habilité par une décision du 26 mai 2015, il lance ce “Dipe socle”, un service pour actionner le CPF se déroulant en trois temps : une première heure d’accueil individualisé et d’auto-évaluation des acquis de la personne ; quatre heures pour réaliser l’évaluation dans le cadre d’un positionnement en présentiel et une mise en situation d’évaluation, et enfin, une heure d’entretien de restitution et de bilan final.

Après l’évaluation, la personne s’orientera soit vers la validation de l’ensemble des compétences du socle, soit sur la validation de certaines d’entre elles. Le but étant, pour le réseau, que la réalisation de la formation soit aussi assurée par le même organisme.

Huit “compétences-clés”

Autre projet innovant : la certification compétences-clés européennes. “Nous sommes des défricheurs en la matière, c’est une première au niveau européen”, confie Michel Tétard, conseiller APapp. L’idée a été de réfléchir à la formation de compétences-clés en sortant de l’approche disciplinaire et en s’intéressant aux compétences mobilisables pour agir de façon adaptée dans toutes les situations. À ce jour, huit compétences ont été répertoriées :

  • la communication dans la langue maternelle ;
  • la communication en langue étrangère ;
  • la compétence mathématique et les compétences de base en sciences et technologies ;
  • la compétence numérique ;
  • apprendre à apprendre ;
  • les compétences sociales et civiques ;
  • l’esprit d’initiative et d’entreprise ;
  • la sensibilité et l’expression culturelle.

“Nous envisageons la finalisation du projet en décembre 2015. D’ici là, nous visons la production d’un référentiel des compétences transversales mobilisées et développées dans les APP à l’horizon de septembre afin de construire une première version des éléments constitutifs du dossier de preuve et de suivi permettant la formalisation du développement des huit compétences permettant aux APP de délivrer aux apprenants des attestations”, détaille Isabelle Salvi, chargée du projet à l’APapp.

Centre Inffo vous conseille également

Afnor