Bjornson-Langen

Rédigé par . Publié le 16 avril 2007. Mis à jour le 11 mars 2019.

Anne-Marie Bjornson-Langen (56 ans) est la nouvelle directrice du développement de l’Association pour la formation professionnelle des adultes (Afpa). Elle succède à Patricia Bouillaguet, qui est
nommée directrice générale adjoint auprès de Pierre Boissier, et directrice régionale pour la région Nord-Pas-de-Calais.

Anne-Marie Bjornson-Langen entend “mettre [son] expérience acquise à la fois dans le public et dans le privé au service de la réussite du projet ambitieux de modernisation qui est celui de l’Afpa”. En effet, précise-t-elle, “ma mission essentielle est de faire en sorte que l’Afpa soit positionnée le mieux possible sur tous les sujets qui tournent autour de l’orientation, l’accompagnement, la formation et la certification des personnes qui en ont besoin, que ce soient des demandeurs d’emploi ou des salariés. Mon objectif est également de nous organiser pour proposer une offre de services adaptée à toutes les structures qui ont besoin d’améliorer les compétences des personnes dont elles ont la charge et, plus globalement, de développer la compétence collective. C’est pourquoi, aujourd’hui, nous travaillons pour tous les “actifs” et proposons des prestations en direction des entreprises pour les aider à enrichir les compétences de leurs
collaborateurs et apporter de la valeur ajoutée à l’entreprise”.

Avec la décentralisation, “une partie importante” du chiffre d’affaires de l’Afpa provient des Régions (environ 50 %), “autour de 20 %” de ce chiffre d’affaires étant issu des entreprises ou de structures publiques. “Nous passons aujourd’hui d’une culture industrielle à une culture de service au client. Nous sommes bien entendu membre du service public de l’emploi (SPE), donc à vocation d’intérêt général. Dans notre posture vis-à-vis de tous nos clients,
mon objectif est de concrétiser la notion de service public en un véritable service au public.”

Toujours dans un souci d’améliorer la qualité des services à ses clients, la direction générale de l’Afpa a décidé, voici deux ans, d’associer à cette mission de développement la communication externe et institutionnelle, ainsi que le marketing opérationnel.

Un des objectifs majeurs : “travailler avec la direction de l’ingénierie – notre bureau d’études – pour faire évoluer les produits que nous proposons et les rendre encore plus proches des demandes de nos clients” (d’autres types de services et des produits différents).

“C’est un challenge passionnant que j’espère réussir”, déclare cette spécialiste de la “conduite du changement” et des “organisations en pleine mutation”, qui a effectué une carrière diversifiée, conjuguant des expériences dans le domaine social et les ressources humaines, dans la gestion commerciale et financière, ainsi que dans le management. Avant de rejoindre l’Afpa, elle a été directrice du développement de la fédération Syntec (2006-2007), après avoir occupé les fonctions de directrice des ressources humaines et de la communication de l’entreprise informatique Atos Euronext (2000-2005). Auparavant (1997-2000), elle a travaillé chez France Télécom, accompagnant, “avec d’autres”, le “passage de la culture technique à la culture commerciale” avec, ici également, “un accent mis sur les notions de service et de client”, insiste Anne-Marie Bjornson-Langen, qui a également été directrice des “Grands comptes” au sein de l’ANPE (1993-1997).

Knock Billy

Centre Inffo vous conseille également