Bulgarelli

Par - Le 01 octobre 2005.

Aviana Bulgarelli a pris le 16 octobre dernier ses nouvelles fonctions de directrice du Cedefop, l’organisme chargé d’informer sur l’enseignement et la formation professionnelle au niveau européen (voir Inffo Flash n° 666). Elle succède à Johan Van Rens, qui occupait ce poste depuis onze ans.

“Ma nomination arrive à un moment où le rôle de la formation tout au long de la vie devient un facteur crucial de l’emploi, de croissance et de compétitivité dans la logique de la stratégie de Lisbonne”, explique Aviana Bulgarelli. “L’Europe a besoin de personnes hautement qualifiées pour faire face aux changements profonds en cours sur le terrain des innovations technologiques, d’organisation du travail et du marché du travail. De plus, le développement de compétences professionnelles contribue au développement personnel et, par suite, à l’insertion sociale des personnes.”

Aviana Bulgarelli arrive du ministère italien du Travail et des Politiques sociales où elle occupait le poste de directrice générale pour les politiques d’orientation et de formation professionnelle, depuis 2002.

Elle a coordonné le programme Leonardo da Vinci, la mission FSE de son ministère, et d’autres programmes et politiques publiques au niveau national. Aviana Bulgarelli a également représenté l’Italie lors de rencontres à Bruxelles de directeurs généraux pour l’enseignement et la formation professionnelle, et participé à plusieurs négociations au niveau européen en matière de formation professionnelle et de politique de cohésion.

Sa longue expérience des politiques publiques en matière de formation a été précédée d’une brillante carrière dans la recherche en économie et marchés du travail. Ainsi, elle fut chercheuse senior à l’Institut italien de recherche sur l’enseignement et la formation professionnelle : l’Isfol.
Aviana Bulgarelli a par ailleurs travaillé de nombreuses années avec le Cedefop, dernièrement en tant que représentante du gouvernement italien à son conseil d’administration.

“C’est dire que je connais bien cette institution, dont la vocation d’information, d’analyse et de soutien à la coordination des politiques de formation européennes des États membres et de leurs partenaires sociaux demeure inchangée depuis trente ans”, souligne la nouvelle directrice du Cedefop. “Je compte bien, dans ce but, mettre un accent tout particulier sur le travail en réseau1, destiné à échanger innovations, expertises et apprentissages mutuels entre les États membres, notamment ceux qui rapprochent enseignement supérieur et formation professionnelle continue dans une logique de formation tout au long de la vie.”

Renée David-Aeschlimann

1. Le Centre Inffo est tête de réseau pour deux des réseaux
professionnels du Cedefop : Refer (Réseau européen de référence et d’expertise) et TTnet (réseau de référence pour la formation des enseignants et des formateurs).

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters