myriam_elkhomri-2.jpg

« Le développement de la formation doit concentrer tous nos efforts » (Myriam El Khomri)

Par - Le 23 novembre 2016.

« Depuis que je suis ministre du Travail, mes déplacements sur le terrain auprès des professionnels de la formation, des salariés, des chefs d’entreprise, des demandeurs d’emploi…, et mon travail avec les parlementaires et les experts, ont renforcé mes convictions, à savoir que la formation professionnelle est une grande réponse aux défis du monde du travail », a déclaré Myriam El Khomri, ministre du Travail, lors du colloque célébrant les 40 ans de Centre Inffo, organisé le 21 novembre au Sénat.

« La formation, a poursuivi la ministre, a permis de réenclencher de la mobilité sociale et de sécuriser les parcours professionnels. En outre, elle renforce, face aux mutations rapides, la compétitivité des entreprises. A ce titre, elle doit concentrer tous nos efforts, d’autant plus que le potentiel de la formation continue a longtemps été sous-valorisé et sous-exploité dans notre pays. »

Myriam El Khomri a évoqué la loi du 5 mars 2014 relative à la formation, par rapport à laquelle « Centre Inffo joue un rôle essentiel dans l’appropriation des règles sur le terrain ». La loi donne à la formation un cadre modernisé, le quadripartisme. Elle renforce également le droit des actifs, via notamment le conseil en évolution professionnelle (CEP) et le compte personnel de formation (CPF). L’année 2015 a vu plus de 1,3 million d’actifs bénéficier d’un accompagnement personnalisé et plus de 3 millions de CPF ouverts pour plus de 600 000 projets de formation validés, a fait valoir la ministre.

Elle a également fait référence au plan « 500 000 formations supplémentaires », « pensé pour s’adapter aux spécificités de chaque territoire, filière et entreprise, grâce à l’implication active des Régions, des partenaires sociaux dans le cadre du quadripartisme ».

Dans ce contexte, « Centre Inffo a un rôle moteur à jouer pour permettre l’appropriation par tous du sens de l’action publique ». Cet opérateur est « particulièrement concerné par l’adaptation permanente du contenu et de la forme des informations pour mieux toucher les experts et le grand public en offrant des outils toujours plus opérationnels et en renforçant l’ergonomie pédagogique de ses sites », a-t-elle ajouté.

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters