CEP : le Cnefop recommande la création d’un référentiel de compétences pour les conseillers

Créer un référentiel de compétences nécessaires pour les conseillers CEP (conseil en évolution professionnelle), structurer une offre de certification de ces compétences, encourager les opérateurs [[Les opérateurs CEP prévus par la loi sont :

 les Opacif (organismes paritaires collecteurs agréés au titre du congé individuel de formation) ;

 Pôle emploi ;

 l’Apec (Association pour l’emploi des cadres) ;

 les Missions locales;

 Cap emploi ;

 Les opérateurs régionaux désignés par la Région.]] dans leur démarche de certification des services… Ce sont certaines des recommandations émises par le Cnefop (Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles) dans un rapport adopté en séance plénière le 13 décembre : « Faut-il certifier le conseil en évolution professionnelle ? »

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 20 décembre 2016.

Le CEP, dont les contours ont été définis par la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale, est une offre de service gratuite, destinée à tout actif désirant faire le point sur sa situation professionnelle et être accompagné dans ses projets d'évolution. Cette offre de service doit jouer un rôle central dans le développement du CPA (compte personnel d'activité), mis en œuvre à partir du 1er janvier 2017. En 2015, 732~000 personnes en ont bénéficié. Les opérateurs « hostiles » à la certification des conseillers Selon le Cnefop, «les opérateurs…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor