Ces entreprises qui utilisent la formation pour prévenir le harcèlement sexuel

Ne tolérer aucun acte de harcèlement sexuel au travail, c’est au-delà de la compétence professionnelle, un savoir-être fondamental. La formation doit se mobiliser. En cette journée internationale du 8 mars, dédiée à la lutte pour les droits des femmes, nous publions cet article paru dans Inffo formation (le magazine des acteurs de la formation de Centre Inffo) daté du 1er au 14 mars.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 08 mars 2018.

On va commencer par un quiz. Un collègue vous met une main aux fesses par surprise : C’est du harcèlement ? Non, c’est une agression sexuelle. Et s’il vous dit tous les matins « T’as un beau petit cul » ? Oui, c’est du harcèlement, car il y a répétition d’un propos ou comportement à connotation sexuelle. Un supérieur vous propose de coucher avec lui en échange d’une prime : c’est bien du harcèlement, car il y a la notion de pression, explique la formatrice à une cinquantaine de salariés d’AB Production qui participent à une matinée de sensibilisation. Elle…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters