Charpy

Nommé en conseil des ministres le 6 avril 2005, Christian Charpy, 45 ans, a pris ses fonctions en tant que directeur général de l’ANPE le 18 avril.

Rédigé par . Publié le 01 janvier 2005. Mis à jour le 11 mars 2019.

Il succède à Michel Bernard, qui occupait cette fonction depuis octobre 1995, aujourd’hui à la retraite.
Christian Charpy a d’ores et déjà prévu “de réaliser un tour de France des Agences locales, afin de rencontrer l’encadrement régional et les conseillers”, indique un communiqué de l’ANPE. “L’une de ses priorités sera de renforcer la synergie des acteurs de l’emploi, au niveau local, afin d’améliorer les services rendus aux demandeurs d’emploi et aux entreprises.”

Dans le cadre de la loi de programmation pour la cohésion sociale, il signera avant la fin du premier semestre la convention tripartite entre l’État, l’ANPE et l’Unédic. Cette convention a pour objectif de favoriser le rapprochement opérationnel des différents réseaux et d’améliorer le suivi et le reclassement des demandeurs d’emploi.

Elle doit notamment instaurer le “dossier unique” du demandeur d’emploi et concrétiser la gestion du contrôle des chômeurs.

D’ici la fin 2005, Christian Charpy doit aussi achever la négociation du contrat de progrès État-ANPE qui définira les grandes orientations de l’Agence jusqu’en 2008.

Conseiller social au cabinet du Premier ministre depuis octobre 2003, Christian Charpy a contribué à la réforme de l’assurance maladie. Il a présidé l’Agence française du sang (1998-2003), après avoir dirigé Radio France Internationale (RFI) de 1995 à 1998.

A sa sortie de l’Éna (promotion 1986), il a été auditeur, puis conseiller référendaire à la Cour des comptes (1986-1990). Détaché à Pékin comme conseiller à l’ambassade de France (1990-1992), il fut ensuite adjoint au chef du service de l’action humanitaire au ministère des Affaires étrangères (1992-1993). Conseiller technique de Simone Veil, ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville (1993-1994), il a ensuite dirigé le cabinet de Philippe Douste-Blazy, ministre délégué à la Santé (1994-1995).

Philippe Grandin

Centre Inffo vous conseille également