© Présidence de la République. C. Alix

Conférence sociale : 150 000 demandeurs d’emploi formés en priorité et 100 000 décrocheurs accompagnés vers l’emploi

Je souhaite le renouvellement pour 2016 du plan relatif aux formations prioritaires. 100~000 ont été réalisées en 2015 avec succès. Ce potentiel sera porté l’an prochain à 150~000, et encore davantage tourné vers les chômeurs de longue durée, les seniors et les jeunes ”, a déclaré François Hollande en ouverture de la quatrième conférence sociale, ce lundi 19 octobre.

Rédigé par . Publié le 20 octobre 2015. Mis à jour le 12 mars 2019.

Le chômage, qui reste à un niveau insupportable, nous confère à tous la responsabilité d’agir”, a-t-il commenté.

Le chef de l’État veut accélérer la mise en place du compte personnel d’activité (CPA). Il a précisé que la ministre du Travail, Myriam El Khomri, présentera à la fin du mois aux partenaires sociaux “un document d’orientation précisant les éléments clefs de la réforme”. L’objectif étant que le projet de loi puisse être soumis au Parlement dès le début de l’année prochaine. François Hollande a rappelé les possibilités de mise en commun des comptes personnels existants, la création d’un portail de droits, le renforcement de l’accompagnement et “la concrétisation du droit à la deuxième chance pour les jeunes sortis sans qualification” du système scolaire.

Le président de la République a aussi rappelé que le CPA permettra “aux actifs de se former, de disposer de nouveaux droits”. “Ce nouvel outil prévoit de rattacher tous les droits sociaux (formation, pénibilité, épargne temps, assurance chômage, etc.) à la personne et non plus au contrat de travail)”. Il a expliqué que le gouvernement chercherait une position commune des partenaires sociaux sur ce futur CPA qui entrera en vigueur début 2017. Surtout, il a souhaité qu’il bénéficie aux jeunes sans qualification. Ce compte pourrait être lié à l’assurance chômage si les partenaires sociaux le décidaient lors de la négociation sur la nouvelle convention Unedic qui aura lieu en 2016. “Je souhaite notamment que le compte personnel de formation, qui deviendra le compte personnel d’activité de ces jeunes, soit crédité d’un nombre d’heures suffisant pour atteindre un premier niveau de qualification”, a annoncé le chef de l’État.

Garantie jeunes

La garantie jeunes, le dispositif d’accompagnement des jeunes décrocheurs vers l’emploi, prendra de l’ampleur “Dans le cadre de sa montée en charge, la garantie jeunes offrira 100 000 places en 2017 et sera étendue à l’ensemble des territoires volontaires dès mars 2016, c’est-à-dire, je l’espère, à la totalité du territoire”, a déclaré François Hollande, “parce que c’est un enjeu majeur : on ne peut pas laisser un jeune sans formation, sans qualification et sans emploi”.

Expérimenté depuis septembre 2013 dans dix territoires pilotes, ce dispositif offre à des jeunes de 18-25 ans sans emploi ni formation un accompagnement renforcé vers l’emploi, des périodes en entreprise et une allocation mensuelle de 450 euros. La durée d’un an peut être prolongée de six mois au cas par cas. Il devait être étendu cette année à soixante et un territoires supplémentaires (départements, agglomérations, villes…), selon les prévisions faites en décembre 2014. L’objectif étant de 50 000 jeunes à la fin 2015 et 100 000 en 2017.

Par ailleurs, François Hollande a estimé que le numérique “doit être un atout pour trouver un emploi. Pas un frein” et insisté pour que les travailleurs du numérique soient “reconnus et pas sortis de la protection sociale”. Une loi sur les nouvelles opportunités du numérique sera présentée par le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron.

Centre Inffo vous conseille également