Contrer l’obscurantisme

Vendredi 13 novembre, la France a été touchée par la haine et la violence terroriste. Une série d’attentats d’une ampleur et d’une gravité inédites en France a provoqué la mort de 129 personnes, à Paris et à Saint-Denis. Plus de 350 autres ont été blessées, dont beaucoup se trouvent encore dans un état grave. Nous sommes collectivement bouleversés et souhaitons exprimer toute notre solidarité et notre compassion à l’égard des victimes.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 16 novembre 2015.

Revendiquées samedi par l'organisation terroriste Daesh, caractérisées par des méthodes d'une rare cruauté, ces attaques ciblaient une population métissée et multiconfessionnelle. Laquelle communiait dans l'amour du sport au stade de France, où avait lieu le match de football amical France-Allemagne, en présence notamment du président François Hollande; dans l'amour de la musique au Bataclan où se déroulait le concert du groupe californien Eagles of death metal; dans une ambiance bon enfant ou dans la joie de se retrouver en famille ou entre amis au restaurant Le petit Cambodge et au café La belle équipe. Face à la barbarie, aux fanatiques…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor