Des politiques d’éducation et de formation professionnelle permettront d’adapter les travailleurs aux mutations numériques (OCDE)

Le monde du travail est en mutation sous l’effet de la numérisation de l’économie et du changement technologique global. Ces processus, associés à la mondialisation, le vieillissement de la population et les changements dans l’organisation du travail vont façonner le monde du travail et poseront des défis inédits aux politiques publiques.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 13 janvier 2016.

« Avec la numérisation et le développement de l’économie numérique, beaucoup d’emplois nouveaux seront créés, mais de nombreux emplois existants seront aussi détruits ou devront être largement repensés. Les professions existantes vont s’adapter et se modifier à mesure que les nouvelles pénètrent dans le monde du travail. L’évolution des besoins en matière de compétences et d’organisation du travail va créer des tensions sur la qualité des emplois, l’équilibre entre vie privée et travail, les inégalités et la cohésion sociale », a rappelé Stefano Scarpetta, directeur de l’emploi, du travail et des affaires sociales de l’OCDE lors d’un atelier avec des…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor