Engie signe la Charte « Entreprises et Quartiers » une seconde fois

Le 20 décembre, sur le site de la Compagnie parisienne de chauffage urbain (CPCU) situé à Saint-Ouen (93), Gérard Mestrallet, PDG d’Engie et Patrick Kanner, ministre de la Ville, ont resigné pour deux ans la charte « Entreprises~&~Quartiers », dont l’objet est de favoriser l’accès à l’emploi des jeunes des quartiers politique de la ville.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 21 décembre 2016.

La multinationale avait été dans les premières entreprises à signer, en décembre, cette charte lancée en 2013. Elle vise à impliquer les entreprises dans la lutte contre les difficultés d’accès à l’emploi vécues par les jeunes des quartiers populaires. À l’occasion de cette signature, le ministre de la Ville a rappelé «qu’ à qualifications égales, un jeune vivant dans les quartiers politiques de la ville (QPV) met un an de plus pour trouver, un emploi ». Il s’est félicité « que des grandes entreprises aient compris que le fait que des jeunes soient durablement éloignés de l’emploi représente un risque…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters