Entre 2014 et 2016, le Fonds paritaire a consacré l’essentiel de ses dépenses aux demandeurs d’emploi

Le FPSPP vient de remettre aux présidents des deux assemblées le rapport de ses activités portant sur les années 2014-2016. Pour faire face à une situation sociale qualifiée « d’urgente », le Fonds paritaire a, notamment en 2015, orienté massivement ses ressources vers les demandeurs d’emploi plutôt que vers les salariés.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 02 novembre 2016.

C'est un dossier massif que le Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP) a remis le 17 octobre à Claude Bartolone et Gérard Larcher, respectivement présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat, avant de le dévoiler à la presse le 28 octobre dernier. Dans ce pavé de 148 pages, les partenaires sociaux détaillent, au travers d'une cinquantaine de fiches, leurs actions détaillées de ces deux dernières années. Et, en l'occurrence, aiguillonné par la réforme de la formation professionnelle du 5 mars 2014, les partenaires sociaux n'ont pas chômé puisque le champ du FPSPP s'est considérablement élargi au-delà de la…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters