L'équipe de France

Euroskills : trois jours de compétition pour valoriser l’apprentissage

Par - Le 05 octobre 2014.

Un show à l’américaine. C’est pourtant bien les pays européens qui étaient représentés ce 1er octobre, pour le lancement de la compétition Euroskills. Des “Jeux de l’apprentissage et des métiers manuels”, pour la première fois en France pendant trois jours, au cœur de la capitale de la région Nord Pas-de-Calais.

Trois jours plus tard, la 4e édition de ces EuroSkills s’est achevée dans une Zénith Arena tout aussi effervescente. L’Équipe de France des métiers, composée de 34 jeunes ayant concouru dans 29 métiers différents, s’est classée deuxième nation, juste derrière l’Autriche. Avec 7 médailles d’or, 3 médailles d’argent, 4 médailles de bronze et 5 médaillons d’excellence, les jeunes Français ont réussi leur meilleure performance.

Plus de 500 jeunes venus de 25 pays

Avec 41 métiers représentés et plus de 500 jeunes venus de 25 pays différents, le programme était chargé. Pourtant, derrière une ambiance déchaînée, où la danse des drapeaux colorait une salle résonnant du chants des équipes, l’enjeu est de taille. En effet, un tel événement permet d’offrir une vitrine internationale sur la valeur des métiers manuels.

Revaloriser l’apprentissage et donner de la crédibilité au savoir de ces jeunes de moins de 25 ans, tel était l’objectif des organisateurs du projet, WorldSkills Europe, WorldSkills France et la Région Nord-Pas de Calais.

Une compétition de grande envergure

“Euroskills met les nerfs des compétiteurs à rude épreuve !, observe Christophe Pilch, vice-président du Conseil régional en charge de l’apprentissage. Dans le même temps, cela permet la promotion des savoir-faire et juger des initiatives prises dans un temps contraint. Notons également que ce n’est pas seulement un challenge, mais aussi l’occasion pour des jeunes européens, ayant pour point commun la passion de leur métier, de se rencontrer.”

Cette initiative s’inscrit dans la droite ligne de la politique de revalorisation de l’apprentissage menée depuis quelques mois par le gouvernement, pour parvenir à l’objectif de 500 000 apprentis à l’horizon 2017. “Pas assez de jeunes sont concernés par ce dispositif d’alternance. Euroskills est une occasion exceptionnelle de valoriser cette formation”, relève Laurent Hottiaux, secrétaire général pour les affaires régionales (SGAR) auprès du préfet de la région.

Défilés, performance des lauréats et vidéos de présentation des métiers ont ponctué les festivités, afin de contribuer à l’esprit positif de la manifestation.

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters