Formation professionnelle et alternance au second tour

Apprentissage dès 14 ans, compte personnel de formation renforcé ou filières mixtes Lycées professionnels/CFA et CPF abondé en réorientant l’obligation légale des entreprises ? Le premier tour de l’élection présidentielle du 23 avril ne laisse plus que deux visions de la formation et de l’alternance en lice. Rappel des orientations de Marine Le Pen et d’Emmanuel Macron

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 25 avril 2017.

«~Faire un effort considérable sur l’apprentissage pour faire passer de 400~000 à 600~000 le nombre d’apprentis~», tel est l'objectif exposé par Marine Le Pen, présidente du Front national, le 28 mars face aux chefs d’entreprise réunis par le Medef. Elle compte «~supprimer le collège unique et revaloriser la filière professionnelle~». Toutefois, cet effort particulier en faveur de l’apprentissage «~ne doit pas faire oublier la formation qui doit être améliorée car, compte tenu du coût qu’elle représente, elle n’atteint pas les résultats escomptés~». La candidate a aussi évoqué «~la rigidité du système de formation, l’inégalité d’accès à la formation~» tout en…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor