Hugues

Rédigé par . Publié le 16 février 2007. Mis à jour le 11 mars 2019.

Jean-Marie Hugues (45 ans) est, depuis début 2007, secrétaire général du Comité national des entreprises d’insertion (Cnei). Il succède à Brigitte Ogée, qui a été nommé directrice d’une entreprise d’insertion, Alpe (imprimerie parisienne de 25 employés).

“Le Cnei est une fédération nationale constituée essentiellement de PME, dont la particularité est d’embaucher des personnes rencontrant des difficultés (sociales ou professionnelles) pour entrer sur le marché du travail”, rappelle le nouveau secrétaire général de ce regroupement de 23 représentations régionales (près de 600 entreprises et plus de 350 000 salariés dans une trentaine de métiers), dont le postulat est que “personne n’est a priori inemployable”. Il s’agit, pour ces entreprises, d’“aider les personnes en grande difficulté à redémarrer leur vie professionnelle, à sortir de l’assistanat” et de “contribuer à la lutte contre les exclusions”.

Jean-Marie Hugues entend poursuivre les “objectifs ambitieux” fixées par le programme “Emie 2010” (entreprise, marchés, insertion, Europe), qui ambitionne le doublement de l’offre d’insertion dans les entreprises d’insertion à l’horizon 2010 (100 000 salariés embauchés annuellement, 35 000 postes de travail créés et 15 000 salariés permanents). Les modalités de ce programme d’actions ont même été reprises dans la partie concernant les entreprises d’insertion du plan de cohésion sociale, qui prévoit le passage de 11 000 à 14 000 postes d’insertion. “La principale de mes actions est donc d’augmenter le potentiel des entreprises d’insertion en accompagnant, avec l’appui de nos relais régionaux, le développement économique de nos adhérents et de celui de nouveaux porteurs de projets.” Dans cette optique, la Fédération a créé, l’année dernière, une société de financement (capital-risque) d’un million et demi d’euros de capital. Elle a également mis en place un programme de formation afin d’accompagner les nouveaux entrepreneurs dans toutes les phases de leurs projets économique (études de faisabilité, de marché, économique, etc.) et social. “Nous souhaitons permettre aux Unions régionales d’avoir les outils, la technicité et les informations adéquats pour nous accompagner dans ces activités.”

Une autre priorité du nouveau secrétaire général est de “faire entendre la voix du Cnei auprès des candidats à l’élection présidentielle. Nous avons eu des contacts avec eux dans le cadre de la construction de leur programme. Nous entendons augmenter ces rencontres afin de leur réaffirmer notre engagement pour la lutte contre les exclusions. Nos résultats dans ce domaine font de nous des acteurs importants et crédibles. La responsabilité sociale des entreprises n’incombe pas seulement aux grands groupes, mais aussi aux PME.”

Ingénieur et docteur en chimie, Jean-Marie Hugues a travaillé dans le laboratoire d’un grand groupe agroalimentaire avant de se réorienter en créant une entreprise d’insertion par le travail temporaire (EITT). Collaborateur du Cnei depuis 2003, il a été chargé de mission “Diagnostic et
accompagnement-conseil” et participe à l’animation du réseau depuis 2005.

Knock Billy

Contact: cnei@cnei.org; www.cnei.org

Centre Inffo vous conseille également