Marimbert

Rédigé par . Publié le 01 janvier 2004. Mis à jour le 11 mars 2019.

Jean Marimbert, 48 ans, conseiller d’état, et directeur général de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), a été nommé président du conseil d’administration du Centre d’études de l’emploi (CEE) par décret du président de la République en date du 22 septembre 2004 (JO du 26 septembre).

Le rôle du CEE, “défini par décret du 12 mars 1986, précise Jean Marimbert, est d’effectuer des recherches en vue d’éclairer la décision des pouvoirs publics et des acteurs économiques et sociaux dans les débats”. “Cela reste d’actualité, poursuit-il, au regard du champ d’études du CEE. Ce champ balaie les grands thèmes de décision publique, à savoir : emploi et protection sociale, travail et organisation, âge et travail, institutions du marché du travail, et évaluation des politiques d’emploi”.

“Aujourd’hui, le CEE a besoin de stabilité après une période de vacance de postes, ceux de directeur (depuis 2003) et de président du conseil d’administration. Le nouveau directeur, Pierre Ralle, dirige le conseil depuis janvier 2004”, tient à préciser Jean Marimbert. Pleinement “reconstitué”, le conseil d’administration devrait tenir sa première réunion fin novembre 2004. “D’ores et déjà, considère Jean Marimbert, il est nécessaire d’accroître la visibilité des travaux du CEE, car leur écho dans le débat public reste insuffisant”. L’organisme compte une équipe permanente de “80 chercheurs avec un back-ground d’études important sur l’emploi”. Ce renforcement de la visibilité des travaux “peut se traduire par un développement plus important des publications du conseil”. Il débuterait, par exemple, par la sortie régulière du quatre pages “Connaissance de l’emploi”, “au minimum une fois par mois”, et par la réalisation d’autres formes de publications. Par ailleurs, Jean-Marimbert estime qu’il faut aussi “traiter de l’articulation emploi-formation, en lien avec le Céreq, représenté au sein du conseil d’administration”.

Diplômé de l’École des hautes études commerciales (HEC), de l’Institut d’études politiques de Paris, et de l’École nationale d’administration, Jean Marimbert était précédemment à disposition du ministère des Affaires sociales (octobre 2003-janvier 2004) pour une mission sur le rapprochement des services de l’emploi(1).

Entre autres fonctions, il a été directeur des Relations du travail au ministère des Affaires sociales (juin 1995-janvier 2001), rapporteur à la section sociale et à la section du contentieux du Conseil d’État, président du groupe de travail sur les accords relatifs à l’emploi des handicapés (décembre 1991-juillet 1993), et directeur général de l’ANPE (juillet 1990-novembre 1991).

Philippe Grandin

1. Voir Inffo Flash n°629 pp. 5 et 6.

Centre Inffo vous conseille également