Massimi

Par - Le 08 septembre 2008.

Jean-Robert Massimi (53 ans) devient, à compter du 1er septembre, le directeur général du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT), en remplacement de Jacques Charlot. Auparavant directeur de cabinet du président de l’organisme de formation des agents territoriaux, André Rossinot (depuis 2002), il assure également la fonction de directeur général adjoint depuis le 1er juillet.

C’est au nouveau directeur que revient la charge de piloter la mise en œuvre des nouveaux dispositifs de formation prévus par la loi du 19 février 2007 réformant la fonction publique territoriale. Les décrets d’application publiés le 26 décembre 2007 (sur la formation professionnelle tout au long de la vie des agents territoriaux) et le 29 mai 2008 (sur les formations d’intégration et de professionnalisation) permettent à l’ensemble des agents territoriaux (1,7 million de personnes employées par 57 000 collectivités) de bénéficier de nouvelles modalités de formation, à compter du 1er septembre prochain.

“Nous avons anticipé les effets de ces textes, parce que nous avons été associés par la Direction générale des collectivités locales (DGCL) à leur préparation. Ainsi, par exemple, avant même la parution du décret précisant les contours du livret individuel de formation, nous avons mis à disposition des collectivités ce document (en version papier et numérique) qui recense les formations, les expériences et les compétences de l’agent”, explique le nouveau directeur. Qui précise que son organisme “a également largement préparé le développement de la formation (d’intégration statutaire) pour les agents de la catégorie C. Nous avons organisé région par région des outils de formation et territorialisé l’offre de formation”. Ces quelques 50 000 agents employés sur les postes les moins qualifiés (soit plus des trois quarts des personnels territoriaux) devront bénéficier chaque année d’une formation leur permettant de “mieux appréhender l’organisation de la fonction publique territoriale, ainsi que les enjeux de la formation tout au long de la vie”. D’ores et déjà, un référentiel de formation spécifique à destination des stagiaires et des formateurs a été élaboré. “Dans tous les cas, tous les outils d’information et de formation sont prêts pour satisfaire aux besoins des collectivités début septembre”, assure le nouveau directeur du CNFPT.

Titulaire d’un DEA de philosophie, Jean-Robert Massimi a commencé sa carrière au sein de la fonction publique territoriale en 1985. En 1992, il rejoint, en tant que chef de service au sein de la direction de formation, le CNFPT, où il est nommé secrétaire général en 1998, puis conseiller technique du président du conseil national d’orientation de l’organisme, Camille Ordronneau (prédécesseur de Didier Rosez), entre 2000 et 2002. Il est par ailleurs enseignant à l’École des hautes études en sciences de l’information et de la communication (Celsa) de l’Université Paris-IV Sorbonne et à l’École nationale d’administration (Éna). Il est notamment l’auteur d’un “Dictionnaire de l’intercommunalité”.

Knock Billy

Centre Inffo vous conseille également

Afnor