L’apprentissage se fragilise dans les TPE artisanales (baromètre ISM – MAAF)

En 2016, l’artisanat reste le premier secteur employeur d’apprentis, représentant à lui seul près de 40~% des embauches en contrat d’apprentissage. Toutefois, dans certains secteurs-clés, le recours aux apprentis est en forte diminution comme le révèle la deuxième édition du baromètre de l’artisanat réalisé par l’Institut supérieur des métiers (ISM) et MAAF Assurances.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 19 juillet 2016.

Le mécanisme de l’apprentissage semble grippé dans les TPE artisanales. Bien sûr, en volume, ces entreprises demeurent les premières structures employeuses d’apprentis en France puisqu’à elles seules, elles ont signé près de 160~000 contrats d’apprentissage durant l’année 2016. Soit 37~% d’un effectif total de 430~000 apprentis et en tenant compte du fait qu’elles ne pèsent que 9~% de l’emploi salarié marchand. Un salarié sur dix de ces entreprises est un apprenti, contre 3~% seulement pour les PME de plus de 20 salariés du même périmètre d’activité. N'empêche. Si les très petites entreprises artisanales semblent donc rester fidèles à leur tradition…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor