La formation des salariés, nouvel Eldorado pour les universités

Partir à la conquête du marché de la formation des salariés du privé, c’est le nouvel objectif que ce sont fixé les universités. Huit mois après la remise du rapport Germinet, les facultés sont bien décidées à prendre leur part du gâteau dans un marché jusqu’alors quasi exclusivement occupé par l’offre privée. Trois jours durant, les services de formation continue universitaires (FCU) vont plancher sur ce thème à l’occasion de leur 43e colloque annuel qui s’ouvrait mercredi 22 juin, à Metz.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 23 juin 2016.

La remise des conclusions de la mission de François Germinet à Najat Vallaud-Belkacem en novembre 2015 (notre article) semble avoir donné un coup de fouet aux services de formation continue des universités. Dans son rapport, le président de l'Université de Cergy-Pontoise n'hésitait pas à rappeler la nécessité de développer l'offre de formation universitaire à destination des salariés du secteur privé et avançait même l'objectif de porter le chiffre d'affaires des facultés et instituts universitaires de technologie réalisé au titre de la formation continue à 1,5 milliard d'euros à l'horizon 2020. Un chiffre que les services universitaires sont loin d'atteindre aujourd'hui…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters