La nouvelle version du projet de loi El Khomri consacre un « droit universel à la formation tout au long de la vie »

Le gouvernement a modifié les dispositions du projet de loi El Khomri relatives à la formation professionnelle. La nouvelle version du texte présenté lundi 14 mars aux organisations patronales et syndicales muscle considérablement les dispositifs formation par rapport à sa rédaction initiale. Le projet de loi (dont le contenu définitif devrait être connu ce mardi soir 15 mars) prévoit ainsi l’extension du compte personnel d’activité à l’ensemble des actifs et son ouverture à l’engagement citoyen, une garantie jeunes renforcée et surtout, la mention d’un « droit universel à la formation tout au long de la vie ».

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 15 mars 2016.

« Nos échanges de ces derniers jours m'ont convaincu qu'il fallait aller plus loin sur le compte personnel d'activité, pour construire un nouveau droit personnel et universel à la formation, un droit à la nouvelle chance pour tous » a déclaré le Premier ministre Manuel Valls face aux partenaires sociaux et aux organisations de jeunesse reçus à Matignon, lundi 14 mars. Un droit que le texte de Myriam El Khomri entend construire en renforçant le champ d'application du compte personnel d'activité (CPA). Extension du CPA à l'ensemble des actifs En premier lieu, le CPA ne sera plus uniquement un dispositif réservé aux…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters