La place de l’Afpa renvoyée à la discussion parlementaire du projet de loi sur le dialogue social

Alors qu’était déposé à l’Assemblée nationale le projet de loi relatif au dialogue social et à l’emploi dont l’article 22 concerne l’Afpa, près d’un millier de salariés ont battu le pavé des rues de Paris mercredi 22 avril, lors de la journée de grève à laquelle appelaient six syndicats de l’Association.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 24 avril 2015.

Les manifestants voulaient attirer l'attention sur les zones de flou, notamment, financières, qui règnent encore autour de l'Acte II du plan de refondation (lire). En province, même si les chiffres ne sont pas encore consolidés, on estime que presque 30~% des 210 sites que compte l'organisme ont été touchés par le mouvement de protestation. Inquiets pour l’avenir de l’Association face à la mise en route du deuxième acte du plan de refondation et dans l’attente des mesures gouvernementales qui permettraient à l’Afpa de stabiliser son chiffre d’affaires à 900 millions d’euros pour la période 2015 -2017 au lieu du prévisionnel…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Pack Bimédia