La réforme de l’assurance-chômage crée un nouveau droit à la reconversion professionnelle pour les salariés démissionnaires

Muriel Pénicaud a indiqué dans un entretien accordé au Parisien le vendredi 2 mars que son projet de loi reprendrait en substance les dispositions de l’accord des partenaires sociaux sur l’assurance-chômage. Parmi elles, l’ouverture des droits à l’assurance-chômage pour les salariés démissionnaires porteurs d’un projet de reconversion professionnelle est donc confirmée. La condition de durée d’activité ininterrompue sera réduite à 5 ans contre 7 ans comme le proposaient les partenaires sociaux.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 05 mars 2018.

Contrairement à celui visant la réforme de la formation professionnelle, l'accord national interprofessionnel (Ani) relatif à l'assurance-chômage du 22 février sera repris pour l'essentiel dans le futur projet de loi devant être présenté mi-avril en conseil des ministres. Le texte des partenaires sociaux met en place une «~allocation d'aide au retour à l'emploi projet~» (Arep), répondant ainsi au souhait du gouvernement de créer de nouveaux droits au chômage. Selon l'Ani, ce dispositif permet aux salariés démissionnaires éligibles de bénéficier des mêmes conditions d'indemnisation que n'importe quel chômeur. Il a pour vocation de soutenir «~un projet de reconversion professionnelle nécessitant une…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor