La réforme offre de nombreuses opportunités pour le responsable formation (3ème édition des Entretiens de la formation professionnelle du Garf)

« La fonction formation, au service du développement des compétences des salariés et de la performance de l’entreprise, est à la croisée de nombreux processus. Des évolutions multiples touchent notre écosystème de la formation. La loi du 5 mars 2014 n’est que l’accélérateur de cette mutation », a rappelé Alexis Hluszko, président du Groupement des acteurs et responsables de la formation (Garf), lors des 3èmes Rencontres de son organisation [[La 3ème édition des Entretiens de la formation professionnelle, organisée par le Garf a pour thème “Quelles opportunités pour le responsable formation & compétences”.]], mardi 15 mars.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 16 mars 2016.

Il est important, a-t-il insisté, de « repenser la fonction formation au regard de ces mutations, de l’adapter et de la faire évoluer, sous peine de ne plus répondre aux attentes des salariés et de l’entreprise ». Notre système de formation et d’accompagnement professionnel se doit d’«être plus contributif, plus collaboratif, plus ouvert et plus agile, en appui à la fois de l’engagement renforcé des salariés individuellement ainsi qu’auprès des employeurs soumis à de nouvelles exigences ». La fonction formation « évolue dans un rôle d’assemblier, d’organisation de ressources internes et externes, présentiel, digital et multimodal ». Selon Jean Wemaëre,…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor