Le centre de ressources Engie IT prêt à s’engager dans la réforme

Par - Le 10 janvier 2019.

La formation représente un levier essentiel pour le centre de ressources partagées des compétences informatiques de l’énergéticien Engie. « Nous recrutons une petite centaine de personnes par an sur un marché en forte tension. L’accélération de la rotation des technologies impose un rythme soutenu de mises à niveau. Nous devons donc nous montrer réactifs et déployer des actions de formation en mode agile », explique Rosietta Plante, responsable du développement des ressources humaines d’Engie IT.

Pour attirer les talents et les retenir, rien n’est laissé au hasard. En lien avec les managers des différentes entités du groupe et en veille permanente sur les évolutions technologies et les offres de formation, son équipe cherche sans cesse de nouvelles approches pour répondre à la fois aux attentes du groupe et aux aspirations de salariés de plus en plus autonomes. En élargissant la définition de l’action de formation à la notion de parcours et en formalisant les actions de formation en situation de travail (Afest) la réforme devrait donc libérer les initiatives et enrichir les parcours.

Nouveaux apprentissages

Car l’acquisition et le développement des compétences ne s’arrêtent plus à la formation. « La transformation digitale change nos façons de travailler. Les compétences s’acquièrent également dans le travail, en proposant des projets diversifiés ou à travers des expériences d’échanges de postes », précise Rosietta Plante. Dans ce contexte, une approche est étudiée de près par Engie IT.

Nous nous intéressons beaucoup à l’Afest. Nous sommes depuis longtemps convaincus des vertus de cet apprentissage au plus près des réalités professionnelles. Il nous manquait un cadre formalisé. Avec la réforme, nous allons pouvoir développer le tutorat et un réseau de formateurs », confirme Annie Mendy, responsable formation au sein d’Engie IT.

Autre sujet porté par la réforme et considéré comme stratégique par les entreprises, l’implication plus forte des branches professionnelles dans l’évolution des certifications professionnelles. « Tout change très vite dans nos métiers. Nous avons besoin d’adapter les certifications à nos besoins. Avec la réforme, nous pourrons être force de proposition et prendre des initiatives avec des partenaires qui partagent les mêmes problématiques que nous », ajoute Annie Mendy.

Centre Inffo vous conseille également

Publicité
Keytoform