Le Cnefop formule 16 recommandations visant à améliorer le CEP et le CPF

Pour la deuxième fois depuis la création du Cnefop, ses membres devaient se réunir pour examiner leur rapport annuel qui sera présenté à Muriel Pénicaud, la nouvelle ministre du Travail, mardi 27 juin. Dans son texte final, le Conseil rappelle le lien profond qui unit ces deux nouveaux droits – le CEP [[Conseil en évolution professionnelle.]] et le CPF [[Compte personnel de formation.]] – pour ce qui était l’un des objectifs principaux de la réforme du 5 mars 2014 : l’autonomie des individus face à leurs transitions professionnelles. Et procède à 16 recommandations pour améliorer ces dispositifs.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 27 juin 2017.

Bilan positif pour le compte personnel de formation, qui «~a trouvé son public~», indique le rapport annuel du Cnefop. Pour preuve : 497~501 dossiers ont été validés en 2016. Essentiellement pour des demandeurs d'emploi (321~595, le double de 2015) même s'il fait aussi son chemin chez les salariés (175~906, quatre fois plus que l'année précédente). Pour la majorité, ce sont les plus bas niveaux de qualification qui en ont bénéficié. Extension du périmètre Au total, quelque 216 millions d'heures ont été financées dont 12,3 pour le CPF stricto sensu. Le budget consacré au CPF en 2016 était de 1,78 milliard.…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters