Le Medef s’oppose à la nouvelle version du compte personnel d’activité

Le retour du compte personnel de prévention de la pénibilité et du compte d’engagement citoyen dans l’architecture du compte personnel d’activité tel qu’examiné hier 5 juillet par l’Assemblée nationale déplaît au Medef. Son président Pierre Gattaz le perçoit comme une « dose de complexité supplémentaire » pour les employeurs.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 06 juillet 2016.

C’est un Pierre Gattaz particulièrement remonté qui tenait sa traditionnelle conférence de presse mensuelle le mardi 5 juillet. En cause, l’entrée en application, depuis le 1er juillet de la deuxième vague des critères [[Manipulation d'agents chimiques dangereux, travail dans des températures extrêmes, travail dans un environnement bruyant, manipulation manuelle de lourdes charges, postures pénibles, confrontation à des vibrations mécaniques.]] du compte de prévention de la pénibilité (C3P) qui viennent s’ajouter aux quatre précédents, déjà entrés en vigueur au 1er janvier 2015 [[Travail en milieu hyperbare, travail de nuit, travail en équipes successives alternantes, travail répétitif.]]. Cela fait deux ans que…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor