myriam_el_khomri-5.jpg

Le projet de décret relatif à la garantie jeunes sera transmis au Cnefop le 15 octobre

« 80% des décrets d’application de la loi Travail sont attendus à la fin de l’année. Tous les mercredis, le président m’interroge sur l’application de cette loi », a indiqué Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, à l’occasion d’une rencontre avec l’Association des journalistes de l’information sociale (Ajis), mercredi 5 octobre.

Par - Le 06 octobre 2016.

La ministre a rappelé que le premier décret paru portait sur la mise en œuvre de la recherche du premier emploi. Lequel a bénéficié à ce jour à 15 000 jeunes. «Il a été pris par l’Education nationale même s’il relève bien de la loi Travail. C’était un engagement du président de la République auprès des organisations de jeunes. Le décret relatif à la garantie jeunes sera transmis au Cnefop le 15 octobre. »

Le gouvernement a mis en place la garantie jeunes à destination des jeunes de 16-25 ans en situation de grande vulnérabilité sur le marché du travail. Ce dispositif vise à donner à ces jeunes la chance d’une intégration sociale et professionnelle grâce à un parcours intensif de formation et d’accès à l’emploi. La loi Travail prévoit la généralisation du dispositif en 2017.

Dans le droit fil de son discours tenu le 28 septembre devant l’Union des Missions locales, la ministre est revenue sur l’objectif de la concertation lancée le mois dernier avec les partenaires sociaux. Un engagement formulé en avril par le Premier ministre auprès des organisations de jeunes mobilisées contre le projet de loi Travail.

« Cette concertation permettra, dans un premier temps, de faire un diagnostic approfondi sur l’insertion professionnelle des jeunes, auquel les organisations de jeunesse sont associées, puis, dans un second temps, en fonction des échanges qui auront eu lieu, nous pourrions proposer une négociation nationale interprofessionnelle, à partir d’un document d’orientation que mon cabinet aura discuté avec les partenaires sociaux », rappelait alors Myriam El Khomri. Propos réitérés devant l’Ajis.

La ministre a insisté sur l’importance de ce nouveau dispositif. « La garantie jeunes est un dispositif d’accompagnement intensif, qui ne fonctionne que si le jeune est motivé et volontaire. Ce droit est ouvert pour tous les jeunes en situation de précarité. 80 000 jeunes sont en garantie jeunes. A partir du 1er janvier 2017, 100% des Missions locales seront en mesure d’accueillir des jeunes en Mission locale », a-t-elle précisé.
« D’ici quelques semaines », le comité scientifique de la garantie jeunes remettra un premier bilan du dispositif.

Par ailleurs, un rapport de l’Inspection générale des affaires sociales relatif au modèle économique des Missions locales doit être remis prochainement. « 15 millions d’euros de plus ont été affectés pour les Missions locales dans mon budget », a expliqué Myriam El Khomri.

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters