La certification au service de l’orientation

Par - Le 16 juin 2011.

A quel métier conduit tel diplôme ou certification ? C’est un des points clefs de l’orientation abordé lors d’une table ronde des 1ères rencontres des acteurs de l’orientation, organisées par Centre Inffo et l’Onisep, les 14 et 15 juin 2011 à Paris.

« Le Répertoire national des certifications professionnelles apporte des informations sur cette question à tous les acteurs de l’orientation« , s’est félicité George Asseraf, président de la Commission nationale de la certification professionnelle (CNCP). Cette dimension est une priorité pour la Commission mais sa prise en compte est parfois difficile, a-t-il reconnu. La volumétrie est impressionnante : 13 à 15 000 titres ou diplômes[ 1 ]Une grande partie relève des diplômes de l’enseignement supérieur : 7000 mastères, 2000 licences professionnelles, et la marge de manoeuvre de la CNCP sur ce point est faible. Elle agit surtout sur les enregistrements sur demande (par opposition aux enregistrements de droit) en jouant un rôle de régulation, « avec la volonté de rapprocher les acteurs de certifications voisines« , a précisé George Asseraf.

Par exemple, lorsque deux ministères présentent deux certifications similaires, la CNCP s’attache à aboutir à une seule certification commune. Même démarche pour les CCI ou les diplômes d’université. Il a évoqué le cas des services à la personne avec 17 certifications, délivrées par cinq ministères différents et très peu de passerelles de l’une à l’autre.

Etablir des passerelles, c’est aussi le souci de Philippe Merel, Chef du département de l’Action institutionnelle à l’ANFA. La branche compte 14 diplômes d’Etat du CAP au diplôme d’ingénieur, 70 CQP et huit licences professionnelles délivrés par plusieurs certificateurs. L’Anfa,qui gère les certifications de la branche, essaie d’identifier les complémentarités et les mobilités possibles entre ces titres et diplômes mais la tâche est ardue et n’est pas encore terminée, regrette Philippe Merel. Cependant, les partenaires sociaux ont créé un répertoire des certifications. Pour chacune d’elle, une fiche a été établie avec une rubrique utilisée par l’Opca pour le niveau de prise en charge de la formation correspondante. La fiche comprend aussi un espace dédié aux demandeurs d’emploi.

Notes   [ + ]

1. Une grande partie relève des diplômes de l’enseignement supérieur : 7000 mastères, 2000 licences professionnelles

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters