Les entreprises du CAC 40 s’engagent en faveur de l’alternance

Par - Le 29 juin 2011.

La ministre chargée de l’Apprentissage et de la Formation professionnelle, Nadine Morano, a réuni mardi 28 juin 2011 plusieurs entreprises du CAC 40 afin de les mobiliser sur le développement de l’apprentissage. Ces mêmes entreprises, 35 exactement, ont d’ailleurs signé une charte d’engagement en faveur du développement de la formation en alternance. «Les plus grandes entreprises françaises sont désormais en ordre de marche. Elles prennent toutes leurs responsabilités en s’engageant à être exemplaires en matière d’alternance », a souligné Nadine Morano. La charte comporte neuf engagements : augmenter le nombre d’alternants, favoriser leur insertion professionnelle, mobiliser les salariés pour changer l’image des formations par alternance, développer le tutorat, prévenir le décrochage des alternants, mobiliser les établissements d’enseignement supérieur et les grandes écoles, créer les conditions favorables au développement des formations par alternance, informer et sensibiliser, promouvoir et diffuser les bonnes pratiques.

n_morano_v3.jpgCertaines entreprises ont affiché leurs objectifs quantitatifs mais aussi qualitatifs. Sur le plan quantitatif, la ministre a retenu notamment «la forte mobilisation de SFR et de Dexia qui s’engagent à maintenir leurs taux actuels d’alternants au sein de leurs effectifs, soit respectivement 5,7 % et 5,2 % ». Sur le plan qualitatif, Nadine Morano a cité Veolia Environnement qui « propose à l’ensemble de ses alternants un CDI à l’issue de leur formation ». « Le groupe Vinci, a-t-elle poursuivi, qui veut embaucher 1 300 alternants supplémentaires pour atteindre le seuil de 4 %, souhaite également faire passer le taux d’embauche en CDI des alternants à l’issue de leur formation de 34 % à 50 %. Renault, qui se fixe un objectif quantitatif ambitieux (atteindre 5 % d’alternants en 2013 contre 2,6 % en 2010) a décidé de renforcer l’accompagnement des alternants dans leur projet professionnel. Le groupe Accor, qui compte d’ores et déjà 4,39 % d’alternants, s’est aussi engagé à mieux accompagner les alternants tout au long de leur formation, et à renforcer leur intégration au moment de leur arrivée dans l’entreprise. C’est important car c’est avec ce type de démarches que l’on pourra lutter efficacement contre le décrochage de certains alternants. Enfin, Air Liquide va développer une base de données des alternants commune à toutes les sociétés du groupe afin de faciliter leur embauche à l’issue de la formation. »

Nadine Morano a ainsi considéré que « la hausse de 3 % à 4 % du quota d’alternants pour les entreprises de plus de 250 salariés, annoncée par le président de la République le 1er mars dernier, a été actée ». « Dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances rectificative pour 2011, le gouvernement a d’ailleurs pris en compte la piste proposée par les partenaires sociaux dans l’accord national interprofessionnel (ANI) sur les jeunes afin de mieux accompagner et valoriser les branches professionnelles qui s’engagent et qui ont des résultats. » En outre, dès la rentrée prochaine au sein des CFA, les jeunes bénéficieront d’une carte « Etudiant des métiers » avec les mêmes prérogatives que celles attachées à la carte d’étudiant actuelle.

Centre Inffo vous conseille également

Pack Bimédia