FOAD: vers une facilitation de l’imputabilité des formations numériques?

Les 19, 20 et 21 novembre, le Forum français pour la formation ouverte et à distance (FFFOD) organisait à Marseille ses dixièmes rencontres, consacrées, cette année, à la place du numérique dans la formation formelle et informelle.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 21 novembre 2012.

Que la transmission de connaissances « informelles » soit possible par le biais d'un environnement numérique du quotidien sans cesse croissant est un fait admis par ces promoteurs de la formation à distance. Demeure la question de définir ce qu'est exactement un savoir et, surtout, de pouvoir l'identifier et le transmettre au travers de la jungle de pixels du « e-Bazar ». L'idée d'une valorisation des formations numériques, cependant, fait son chemin puisque Thierry Repentin, qui ouvrait les rencontres, a évoqué la possibilité de faciliter l'imputabilité de la FOAD. « E-Bazar ». Le terme a justement été utilisé par Jacques Bahry, président du Forum, pour désigner…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Publicité - Devenir annonceur