M2i enrichit son offre par le rachat de Bull Formation et le développement de filières diplômantes

Par - Le 14 octobre 2013.

Dans le processus général de rationalisation de l’offre de formation privée par le biais des fusions-acquisitions (voir L’Inffo Formation n° 840), M2i, organisme spécialisé dans la formation informatique (bureautique, multimédia, techniques, etc.) vient de monter d’un coup quelques marches sur le podium des leaders du marché en s’offrant, au mois de septembre 2013, rien de moins que Bull Formation, filiale du géant informatique français. Un coup en douceur – le rachat s’est efectué sans conséquences pour l’emploi – qui place l’OF de la rue de Picpus dans le Top 5 français des organismes de formation technique.

m2i_foramtion.jpg

L’intégration de Bull Formation ? « Une évolution majeure dans l’accélération de notre activité formative qui nous a permis de gagner quelques années dans notre stratégie de développement », explique Jean-Thomas Olano, fondateur et PDG de M2i, entreprise créée voici près de vingt-cinq ans. Mais c’est surtout depuis 2005, le rachat de M2i par le groupe de software O2i – pur hasard patronymique – l’introduction de l’entreprise en Bourse, le boom des technologies portables (tablettes, smartphones) et l’impact de la crise sur les OF, que la société aura connu une expansion constante.

« Il est vrai que la crise a énormément impacté les acheteurs de formation, entreprises, Pôle emploi ou Opca dont la réaction fut de centraliser leurs achats et, donc, de vouloir disposer d’interlocuteurs d’envergure nationale capables de répondre à leurs besoins. Et la tendance s’est naturellement accrue avec le rapprochement des Opca, passés de cent à vingt en 2012, ce qui les a naturellement amenés à rationaliser encore davantage leurs achats et donc de faire appel à des centres de formation de l’envergure du nôtre. » Et cette tendance centralisatrice de l’achat de formation, M2i l’avait déjà sentie venir dès 2008, année où elle rachète Avolys – alors réseau de centres de formation franchisés présent dans une trentaine de villes de province – pour mailler l’ensemble du territoire français et disséminer la pédagogie et les savoir-faire de M2i dans tout l’Hexagone.

« Mais il y a encore des blancs sur la carte », s’amuse Jean-Luc Ruby, de la direction marketing, « aussi nous ambitionnons de créer, annuellement, deux ou trois centres de formation supplémentaires, comme nous l’avons fait récemment à Montpellier. » En vue, particulièrement, les territoires encore vierges de l’Ouest, du Sud-Ouest ainsi que certaines zones de la région parisienne. À cet effet, une nouvelle structure de 570 m2 verra bientôt le jour rue de Chaillot, dans le XVIe arrondissement, couvrant tout l’ouest francilien.

Acquisition sans douleur sociale

C’est dans cette volonté d’expansion économique que s’est inscrit le rachat de Bull Formation. Un nom prestigieux, à l’image de marque forte, dont M2i convoitait surtout les savoir-faire en matière de formation technique. « Grâce à cette acquisition, nous pouvons nous positionner de manière plus avantageuse face à la concurrence sur les domaines de l’exploitation informatique », explique le PDG de M2i. Acquisition sans douleur sociale.

« Bull ne souhaitait nullement se débarrasser de sa filiale formative », se souvient Jean-Thomas Olano, « mais cette dernière ne représentait que 7 millions d’euros de chiffre d’affaires pour le géant informatique qui, lui, pèse plus d’un milliard par an… » D’ailleurs, durant ces quatre prochaines années, M2i – Bull Formation, dispose d’un partenariat exclusif avec l’ex-maison-mère pour assurer les formations informatiques de ses collaborateurs. Et s’il ne cache pas que ce rachat a pu causer quelques tensions au niveau du personnel, le patron de M2i se targue d’avoir conservé 100 % des salariés de l’ancienne structure, dont l’intégration dans les locaux de la rue de Picpus a débuté le 9 septembre dernier. « Il ne s’est jamais agi d’un coup financier visant à reprendre la filiale, puis à la restructurer. Nous étions conscients des qualités des équipes de formateurs de Bull Formation et nous voulions nous appuyer sur leurs connaissances. »

Résultat de cette absorption : M2i compte désormais 200 collaborateurs-formateurs, dont 50 salariés permanents. « 40 % de nos formations sont sur catalogue, les 60 % restants relèvent du sur-mesure. Dans cette optique, nous recourront à des consultants indépendants pour nous adapter aux besoins saisonniers, mais nous ne croyons pas à un modèle uniquement basé sur le recours à la sous-traitance. » En ligne de mire, Orsys, leader du marché de la formation informatique, dont il s’agit précisément du modèle…

Aujourd’hui les filières diplômantes, demain l’apprentissage

Mais au-delà du développement des compétences des salariés, M2i s’est également engagé sur la voie de la formation diplômante. Une stratégie entamée en 2013 par la création de vingt-cinq filières diplômantes (du post-bac au master 2) où sont inscrits actuellement près de cent élèves au titre de la formation continue. Une initiative suivie, dès 2014, de cycles de formation en alternance (sous la forme de contrats de professionnalisation, essentiellement sur des niveaux bac + 2) et la création d’une cellule d’aide interne permettant aux futurs apprentis d’entrer en contact avec des entreprises. Un programme ambitieux pour un OF qui, avec cette acquisition, pèse désormais 30 millions d’euros de chiffres d’affaires.

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters