Conférence sociale: un premier bilan des dispositifs « formation » de la loi sur la sécurisation de l’emploi

Au 3 avril, les dernières statistiques du ministère du Travail faisaient état d’1,1 million d’inscriptions sur le site géré par la Caisse des dépôts et consignations (visité 3,6 millions de fois depuis sa mise en ligne), du transfert de 930 000 Dif vers le CPF et de 33 000 dépôts de dossiers. Ce même jour, se tenait une conférence sociale réunissant représentants des ministères de l’Economie et du Travail et des organisations patronales et syndicales.

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 07 avril 2015.

C’est une conférence sociale en petit comité que le ministre de l'Economie Emmanuel Macron et le ministre de l'Emploi François Rebsamen ont organisée au ministère du Travail. À la différence des grand-messes pré-estivales du Palais d’Iéna ouvertes à une majorité d’interlocuteurs, ici seules les huit organisations représentatives (CGT, CFDT, FO, CFE-CGC et CFTC côté syndical, Medef, CGPME et UPA pour la partie patronale) s’étaient vues conviées rue de Grenelle [[Dans un communiqué commun, les employeurs de l'économie sociale et solidaire, de l'agriculture et les professionnels libéraux se sont plaints d'avoir été ainsi «écartés».]] dans le but de dresser un premier…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor