Entreprises, l’enjeu du développement des compétences

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 05 septembre 2018.

Pour toutes les entreprises, la loi facilite le recours à l’apprentissage et simplifie les règles de la formation professionnelle. Les fonds mutualisés se concentrent sur les moins de 50 salariés. Suite de notre série d’articles consacrés à la réforme de la formation professionnelle et de l’apprentissage. En confiant la gestion de l’apprentissage aux branches professionnelles et aux entreprises, le gouvernement cherche à développer massivement cette modalité de formation. Pour les aider dans cette mission, la loi lève de nombreux freins réglementaires. Les aides au recrutement d’un apprenti de niveau bac et pré-bac ont été unifiées et ciblées sur les TPE…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également