La CGT dénonce une réduction des droits à la formation des salariés liée à la monétisation du CPF

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 08 novembre 2018.

La Confédération générale du travail (CGT) a fustigé la monétisation du compte personnel de formation, dans un communiqué diffusé mardi 6 novembre. Perte nette « Aujourd’hui, les salariés ayant acquis 150 heures bénéficient d’un financement moyen de 5 250 euros à 6 000 euros, le taux de prise en charge moyen étant de 35 à 40 euros de l’heure. Au premier janvier 2019, ces mêmes 150 heures devraient être valorisées à hauteur de 14,28 euros, soit un montant global de 2 142 euros soit une perte nette pour chaque bénéficiaire ayant 150 heures sur son compte oscillant entre 3 858 euros et 3 108 euros », affirme…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également