La FFP se mobilise autour du Plan d’investissement dans les compétences (Pic)

Alors que les modalités de mise en œuvre de la réforme portée par la loi du 5 septembre 2018 se précisent, Pierre Courbebaisse, président de la Fédération de la formation professionnelle (FFP) analyse, dans un entretien accordé au Quotidien de la formation, les enjeux à court et moyen termes pour les organismes de formation et leur positionnement sur les programmes lancés dans le cadre du Plan d’investissement dans les compétences (Pic).

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 27 novembre 2018.

Le taux horaire de conversion de Compte personnel de formation (CPF) au 31 décembre 2018 fixé à 15 euros par le projet de décret (voir notre article) déçoit les professionnels, mais la FFP en prend acte. «~Nous devrons renforcer la co-construction avec les branches professionnelles et les entreprises dans une logique de développement des ressources humaines~». Les dispositifs d'abondement prévus par la loi ouvrent, en effet, de nouvelles opportunités de co-financements sur ce marché désintermédié (voir article). Un changement culturel La Caisse des dépôts et consignations (CDC), gestionnaire technique et financier du CPF monétisé a présenté aux organismes de formation,…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Découvrez nos newsletters