« On peut s’attendre à des regroupements sur le marché de la formation professionnelle » (Jean Wemaëre, président de la FFP)

La Fédération de la formation professionnelle (FFP) approuve les grandes lignes du projet de réforme annoncées par Muriel Pénicaud. Dans un entretien accordé au Quotidien de la formation, son président, Jean Wemaëre analyse les conséquences pour les organismes de formation de ce qu’il considère comme «~un changement total du système~».

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 27 mars 2018.

Le Quotidien de la formation~: comment percevez-vous cette nouvelle réforme de la formation professionnelle ? Jean Wemaëre~: Le système de la formation professionnelle s’est terriblement complexifié depuis sa création en 1971 et nous avons perdu en efficacité. Dans un contexte de transformation rapide des métiers, il y avait donc urgence à s’engager dans une réforme de fond. Les mesures annoncées par le gouvernement représentent un changement important. On sort du seul champ social et paritaire pour faire entrer la formation également dans le champ économique. Le projet de loi devra confirmer cette ambition en favorisant la mobilisation du CPF [[Compte…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également

Afnor