Une nouvelle gouvernance pour les futurs opérateurs de compétences

Article réservé à nos abonnés.

Par - Le 13 septembre 2018.

Le regroupement des Opca cache une transformation plus profonde. Remis à la ministre du Travail le 6 septembre, le rapport Marx- Bagorski sur le périmètre des futurs opérateurs de compétences (Opco) insiste sur la nécessité de renforcer la gouvernance et de repenser les méthodes de travail de ces organismes paritaires. Positionnés sur un périmètre plus large et sur de nouvelles missions, les futurs Opco devront simplifier leur gouvernance mais aussi la rendre « plus lisible et plus agile ». Seule condition, aux yeux des auteurs, pour faciliter le dialogue social et interbranche et garantir une représentation équilibrée des différentes composantes. Rationalisation Pointant l’hétérogénéité des modèles…

— La suite est réservée aux abonnés —

Centre Inffo vous conseille également